Février 2017

Nous relayons cette information concernant la menace d'expulsion d'une famille mongole réfugiée sur notre territoire, en soutien à l’action de l’association « Abraysie Ouverte ».

Une famille mongole, réfugiée, réside dans notre région : Unur, la maman, Tuugii, le Papa, Enzo, l'aîné (5 ans), Elsa (3 ans au mois de mars). La famille attend un 3e enfant.2017-02-11-UNUR-TUUGUII.png

Suite à la mobilisation d’ « Abraysie Ouverte » et à l'appui de la député Valérie Corre, ils étaient sur le point d'avoir une vraie carte de séjour "Vie privée et familiale". Le préfet n'a pas transformé leur récépissé préférant les convoquer à la police, mi-octobre, car au moment de leur demande d'asile, craignant pour leur sécurité, Unur et Tuugii avaient changé leur identité. Ils ont présenté en juin 2016 leurs vrais passeports. A la suite de cela, ils ont reçu une OQTF (Obligation à quitter le territoire français) et sont désormais en procédure au Tribunal administratif. L'Ofii qui gère l'hébergement des demandeurs d'Asile vient de les enjoindre à quitter immédiatement leur appartement. Pour aller où ? On connaît le fonctionnement du 115 et du SIAO !

Une pétition est organisée par « Abraysie Ouverte » ci-jointe pour demander au Préfet de revenir sur sa décision et leur accorder à titre exceptionnel et humanitaire un titre de séjour.

Signez et faites signer la pétition ci-jointe :

Monsieur le Préfet, un peu d’humanité, s’il vous plaît !